Reclining Mermaid
2004, Maple burl wood, 5-1/2" x 15-1/2" x 5"

La laideur se présente sous de multiples aspects : mutilation, difformité, méchanceté, grimace, vanité, tristesse, etc. Elle est inséparable de la réalité. Celle-ci est frappée de disgrâce lorsqu’elle est unilatérale, raidie dans un seul faciès. Cependant, le regard convertit la laideur en simple “moment”, il anticipe un dépassement (donc une relève) par la vision; en conjurant l’horreur (qui prend le visage de Méduse), il répond à une demande de rachat. Le laid devient une fonction heuristique du beau comme l’erreur est une étape dans le parcours semé d’embûches de la vérité.
— Michel Guérin, "Le Temps de l'art" (Sur les essais d'esthètique de Michel Ribon). La Pensée de Midi, n° 10 (été 2003): 135-138.

 
 
Artwork, Mod Mekkawi